What are you reading ?

Mon amie Gabrielle de Cordélia

J’ai connu Cordélia grâce à sa chaîne YouTube où elle partageait ses lectures. Nous avions également échangé sur Skype il y a plus d’un an, et découvrir qu’elle a sorti son premier roman comme ça par hasard, m’avait tout de suite donné envie de le lire. Il faut savoir que sa chaîne avait évolué et était devenue de plus en plus engagée, à défendre certaines causes, rétablir un certain « ordre », une certaine justice. Parmi les questions qui lui tiennent à cœur, le genre et la sexualité, la communauté LGBT, la transidentité… C’est d’ailleurs grâce à Mon amie Gabrielle que j’ai appris ce nouveau concept et j’ai tout de suite adhéré. Qu’on parle de transidentité au lieu de transexualité voulait tout dire, une belle prise de conscience et un message clair, notre identité primait sur le type de notre organe sexuel. Ça devenait même évident, simple.

Ce roman nous raconte l’histoire d’une personne qui ne se sentait pas bien dans sa peau, ou plutôt dans le rôle qu’on lui avait affecté au sein d’une société où elle refusait de jouer. Une société trop simpliste qui divisait les gens en deux catégories seulement : hommes et femmes. Il suffisait de faire preuve d’un peu plus de créativité pour que vous vous y sentiez déjà à l’étroit et n’y trouviez plus votre place. Parce que tout le monde devait répondre à certaines normes et la différence n’était pas considérée comme naturelle.

Dans cette histoire nous suivons la vie de Gabrielle depuis son adolescence jusqu’à l’âge adulte. C’est un roman qui m’a fait réaliser que j’avais plusieurs questions sans réponses et m’a par conséquent éclairée sur plusieurs sujets et autres questions de débutants. Les personnages sont attachants et j’ai passé un agréable moment. Pour découvrir l’univers de l’auteur et comment vous procurer ce roman, cest par ici.

Depuis, c’est devenu un peu un réflexe pour moi d’aller vers Cordélia à chaque fois qu’il y a des questions qui me turlupinent sur ce sujet auquel je fais beaucoup plus attention qu’avant, je pense que c’est aussi entre autres le but de ce roman, et je n’en ai pas fini d’apprendre.

Publicités

2 réponses à “Mon amie Gabrielle de Cordélia”

  1. chroniqueslitteraires

    Ce concept de transidentité en lieu et place de transexualité est tout à fait approprié et on peut dire qu’il était temps qu’il apparaisse ! Je ne suis pas concernée personnellement par le sujet, mais je m’y intéresse. Je ne savais pas que ce concept existait par chez nous. En revanche, aux Etats-Unis, les personnes transgenres se battent actuellement pour bien faire comprendre cette nuance : l’identité d’une personne ne se résume pas à ce qu’elle a entre les jambes ( désolée pour la crudité du propos). C’est tout bêtement en regardant l’émission de téléréalité Appelez-moi Caitlyn, avec Caithlyn Jenner que j’ai découvert cette problématique : elle a parcouru les E-U en bus avec d’autres personnes transgenres. La question qui leur était posée en priorité était toujours liée à leur sexualité, or, elles tentaient de faire comprendre que ce n’était pas ça l’essence de leur changement. Qu’il s’agissait en réalité de leur identité dans leur tête (tu vois ce que je veux dire). C’est au-delà du physique, et peu leur importe en fait d’accomplir leur transition jusqu’au bout, c’est-à-dire en changeant physiquement de sexe.

    Désolée pour le commentaire à rallonge 😁 Quand on me lance sur des sujets « philosophiques » on ne m’arrête plus 😁

    Je vais aller faire un tour sur sa chaîne 🙂

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Le HTML de base est permis. Votre adresse email ne sera pas publiée.

S'abonner à ce flux de commentaires par RSS

%d blogueurs aiment cette page :