What are you reading ?

The Young Pope

Je regarde très peu de séries, peu de films et je ne prends plus le temps d’écrire. Ces dernières années je n’ai eu qu’une seule envie, lire ; pourtant il va bien falloir que je laisse place à d’autres choses mais pour l’instant c’est un échec. Je viens de finir la saison 1 de cette série et j’avais envie de crier au chef d’oeuvre ! Je n’avais jamais vraiment aimé Jude Law, je le trouvais crade et fade pour tout vous dire… J’avais dû lire quelques potins à son sujet ici et là quand j’avais 14 ans et j’en ai gardé cette impression depuis, les préjugés ont la vie dure n’est-ce pas ? Dans cette série je crois que je suis un peu tombée amoureuse de lui et j’ai fait quelques rêves très mystiques après certains épisodes…

The Young Pope est une série qui m’a fait réaliser au cas où j’en doutais encore, que le sacré occupera toujours une place centrale dans mon existence, le sacré m’émouvra toujours, je serai toujours touchée par ses différentes manifestations et je ne serai jamais un être 100% rationnel. L’autre certitude est le doute, sans lui il ne resterait plus grand chose et Lenny est un Pape qui doute, bingo ! La combinaison parfaite. Lenny est un enfant orphelin qui ne croit pas en Dieu parce qu’il n’en a pas besoin, parce que c’est un homme libre ou parce qu’il est en colère, nous ne sommes pas là pour en juger. Tout comme Bardamu il fait partie de ces hommes déçus par l’homme et qui tentent de relever le niveau en appuyant là où ça fait mal. Vous dîtes être de bons croyants, alors prouvez-le ! Ceci pourrait être l’un des messages phares de Lenny en tant que Pape. C’est un personnage très sage et très humain… Un Saint qui ne manque pas de faiblesses et qui se met à nu devant son entourage sans la moindre hésitation. C’est en écrivant ceci que pour la première fois je l’associe dans mon esprit à l’image de Jésus, le Saint crucifié, sauf que Lenny n’est pas aussi ennuyeux, pas aussi doux ni lisse si vous préférez. Lenny peut se montrer diabolique ou vicieux parce que c’est aussi ce que nous sommes et parce que parfois il ne peut en être autrement. C’est un stratège, un rebelle, un illuminé qui est parfois le premier surpris par ce qu’il est et par ce qu’il ressent… Sorrentino est un génie et j’ai eu le plaisir de le découvrir grâce à cette série, j’ai l’intention de regarder ses films aussi et j’ai déjà commencé par Youth que j’ai adoré. J’aimerai bien lire ses livres aussi.

J’ai choisi cette photo où on les voit ensemble parce que j’adore la complicité qu’elle dégage, on dirait deux enfants qui se marrent comme des fous après avoir commis une grosse bêtise. Certains ne trouveront pas ça drôle mais qu’est-ce qu’on s’amuse !

Publicités

2 réponses à “The Young Pope”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Le HTML de base est permis. Votre adresse email ne sera pas publiée.

S'abonner à ce flux de commentaires par RSS

%d blogueurs aiment cette page :